Retour sur la soirée 2014, Ain’croyables métiers

Un coach de haut niveau pour l’apprentissage !

Le 18 février, la soirée de la 7e édition des Ain’croyables métiers a mis à l’honneur sept apprentis et leurs maîtres d’apprentissage, sous le parrainage de Florian Schäfer, champion du monde d’aquathlon.

C’est une fois de plus sous le signe du sport que s’est déroulée, à l’auditorium de Péronnas, la 7e soirée des Ain’croyables métiers. « De nombreux liens peuvent être faits entre le sport et la formation professionnelle : motivation, passion, endurance, effort, entraînement, préparation physique et mentale… » rappelait Pierre Cormorèche, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Ain. Depuis la première édition, la soirée des Ain’croyables métiers a eu l’honneur d’être parrainée par un sportif – ou une sportive – originaire de l’Ain et présent sur les plus hauts podiums au niveau national et international : Lionel Nallet, Ludivine Loiseau, Sandrine Bailly, Stéphane Lorenzo, Eric Barone… Cette année encore, l’événement a un parrain d’honneur d’exception : Florian Schäfer, triathlète oyonnaxien, champion du monde amateur d’aquathlon à Londres en 2013.

Ont participé aussi à cette soirée François Fournier, président du Comité départemental olympique et sportif de l’Ain, et Jean-Michel Levraux, chargé de communication, qui ont présenté le CDOS.


Sport, vidéo et rock…

Depuis 2008, les Ain’croyables métiers illustrent le partenariat actif qui unit la CMA de l’Ain et sept CFA et MFR, pour promouvoir les métiers et la formation par alternance. S’inscrivant dans la foulée de la Semaine des métiers par l’apprentissage et annonçant les journées portes ouvertes dans les centres de formation, les Ain’croyables métiers 2014 ont débuté, comme un clin d’œil en images, par la diffusion du spot de 24 secondes – fruit du partenariat entre la CMA et les centres de formation – diffusé durant quatre semaines en décembre et mars dans les salles de cinéma.

Florian Schäfer s’est ensuite volontiers prêté au jeu des questions-réponses, visant à encourager les jeunes dans l’apprentissage de leur métier.

En vidéo et sur scène, les invités ont ensuite pu découvrir les sept apprentis et leurs maîtres d’apprentissage à l’honneur de ces 7es Ain’croyables métiers. Apprenti en coiffure, Sacha Derudet n’a pas hésité à faire une arrivée sportive, avec une démonstration de rock acrobatique…

À l’heure des récompenses, chaque apprenti a reçu un sac à dos, un sac de sport, un lot offert par le Conseil général et des places de cinéma. Coffrets de vin du Bugey, trophées et places pour un match de l’USO étaient offerts aux maîtres d’apprentissage.

Les apprentis à l'honneur

> Voir les vidéos

AFPMA (Péronnas)

Arno Planche, 20 ans, en terminale Baccalauréat professionnel Technicien froid et conditionnement de l’air. Maître d’apprentissage : Thierry Seves, entreprise Durafroid (Guéreins).

 

MFR (Balan)

Marie-Lou Vinot, 18 ans, en 2e année de CPA Cuisine. Maître d’apprentissage : Marc Ganglion, restaurant la Matinière (Port).

 

CFA du BTP (Bourg-en-Bresse)

Rudy Coulange, 20 ans, titulaire d’un CAP en installateur sanitaire, actuellement en formation CAP installateur thermique. Maître d’apprentissage : Sébastien Gonthier, plombier-chauffagiste (Chalamont).

 

CFA des Sardières (Bourg-en-Bresse)

Julie Guillet, 20 ans, en BTSA Sciences et technologies des aliments. Maître d’apprentissage : Jean-François Nicod, boucher-charcutier-traiteur, La Petite Boucherie de Campagne (Mâcon).

 

MFR de la Vernée (Péronnas)

Baptiste Charrière, 21 ans, en BTSA Aménagement paysager. Maître d’apprentissage : Jean-Yves Lemonon, paysagiste (Cormoranche-sur-Saône).

 

CECOF (Ambérieu-en-Bugey)

Sacha Derudet, 18 ans, en 1re année de BP Coiffure. Maître d’apprentissage : Christine Saint-Sulpice (Péronnas).

 

MFR (Cormaranche-en-Bugey)

Thierry Gineste, 19 ans, en 2e année de BTS Charpente-couverture. Maître d’apprentissage : Bernard Gineste, menuisier (Champagne-en-Valromey).


Les apprentis et maîtres d’apprentissage à l’honneur
Les apprentis et maîtres d’apprentissage à l’honneur